Variations sur les arbres

Suivant le temps et l’inspiration, les arbres évoluent dans les tableaux d’Isabelle.

Leurs formes, leurs couleurs, leurs placements peuvent surprendre, déranger, interroger, mais n’est-ce pas justement le rôle de l’art que d’amener à voir autrement et s’interroger ?

Les arbres peuvent tout-à-fait être bleus :

« Sous-bois du laizon à la brèche du diable », pastel, 21×27 cm

Très verts :

« Clécy, les 4 arbres verts », pastel, 21×27 cm

Devenir rouges :

« Trois petits arbres rouges », pastel sec,

Rouges travaillés :

« Le bosquet », pastel sec, 35×45 cm

Travaillés et rêveurs :

« L’arbre de l’étreinte », acrylique sur toile, 65×100

Esquissés :

« Quelques arbres dans le paysage », pastel sec, 45×55 cm

Très esquissés :

« Sans nom », dessin de 2016

Parfois étonnants :

« Arbre 2011 », peinture à l’huile, 34×44 cm

Et pour finir, certains sont très étonnants :

« L’arbre translucide », encre et crayon sur papier, 22×39 cm

Les œuvres sont en ventes, plus d’informations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s